Dis Jean Philippe Watteyne, si nous faisions un vrai cake équitable?

Samedi 13 mai est la journée internationale du commerce équitable. Fairtrade International, l’organisation qui se bat pour le commerce équitable avec les agriculteurs du sud, appelle ce jour-là à cuire un gâteau et le partager entre amis, famille et collègues. Parce que vous ne partagerez pas seulement le cake mais aussi son impact, car le cake équitable est distribué… équitablement.

© Fairtrade International

 

J’espère que Jean Philippe ne m’en voudra pas si je lui emprunte sa recette et que je la rends à la fois plus équitable et encore plus délicieuse, car je pense qu’il est plus que temps de distribuer équitablement le gâteau. Du paysan à l’assiette. Jean Philippe est d’accord avec moi pour dire que si nous voulons continuer à faire des pâtisseries et d’autres choses délicieuses, nous avons besoin de producteurs heureux dans le monde.

C’est pourquoi je vous donne ma délicieuse recette de cake à la banane (on partage les droits d’auteur Jean Philippe?)

Quels ingrédients faut-il pour réaliser le meilleur cake au monde ? C’est assez simple : des ingrédients bons pour la planète, pour notre santé et (ce n’est pas le moins important) de la meilleure qualité. Sous la devise « Bake the world a better place & cake it happen! ».

Quels ingrédients faut-il pour réaliser le meilleur cake au monde ? De délicieux ingrédients et des communautés paysannes fortes!

  • du beurre de Jos, en Belgique
  • De la canne à sucre d’Enrique, au Paraguay
  • des œufs de Tom, en Belgique
  • des bananes de Javier, au Pérou
  • de la farine de Marie, en Belgique
  • Du chocolat brisé de chez Oubda, en Côte d’Ivoire

‘comme accompagnement’:

  • une tasse de café ou de thé produit par Mabraat en Éthiopie ou une tasse de thé produit par Chandra en Inde

Chaque morceau de votre cake raconte une histoire. Nous avons perdu cette histoire de vue et nous ne pouvons plus aisément mettre un visage sur le commerce derrière les ingrédients de notre cake, mais si nous nous arrêtons un moment pour y penser, tout revient rapidement.

Pourquoi le Fairtrade?

800 millions de personnes vivent sous le seuil de l’extrême pauvreté, dont deux tiers sont des producteurs. Ceux qui produisent les aliments dont nous nous nourrissons vont souvent se coucher le ventre vide. Absurde, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi Fairtrade propose une alternative. Un modèle commercial équitable, basé sur des normes sociales et écologiques. Simplement dit : un commerce pour et par les citoyens, tout en tenant compte de l’environnement.

Comment?

Le Fairtrade repose sur deux principes : le prix minimum et la prime.

Le prix minimum Fairtrade est le filet de sécurité économique de la communauté paysanne. Quand le prix du marché international d’un produit (par ex. du cacao ou du café) diminue, le paysan Fairtrade est assuré de recevoir un prix minimum, même si celui du marché est inférieur. Les paysans et leurs familles peuvent ainsi investir dans divers projets (à long terme), ils peuvent nourrir et envoyer chaque jour leurs enfants à l’école.

Sans ce prix minimum (ce qui est donc le cas des produits non-Fairtrade) les paysans n’ont aucune sécurité. Des questions telles que : « est-ce que j’aurai assez d’argent pour manger demain, pour acheter des vêtements et payer l’école ? » sont une réalité quotidienne pour 1 personne sur 9 dans le monde. Sans revenus fixe, inutile de rêver d’une alimentation durable. D’abord un salaire équitable, le reste suit.

© Fairtrade International

 

La prime Fairtrade est un montant perçu par les communautés de paysans en plus du prix qu’ils obtiennent pour la vente de leurs produits. Ils utilisent principalement ce montant pour suivre des formations sur les méthodes de production durables, pour lutter contre les effets néfastes du réchauffement climatique, pour construire des écoles et des hôpitaux, et cetera.

Grâce à Fairtrade, les paysans prennent leur avenir en main. Ils ne dépendent pas les dons ou la bonne volonté d’autrui, mais ils reçoivent un salaire équitable pour leur travail. Exactement comme vous qui recevez un salaire à la fin du mois pour les heures prestées. Cela semble logique, mais ce n’est pas le cas pour beaucoup de gens. C’est pourquoi les choix que vous posez en magasin font réellement la différence. En choisissant simplement des bananes et du sucre Fairtrade, ainsi qu’un paquet de café équitable accompagné d’une tablette de chocolat également équitable, vous modifiez notre système commercial et vous faites le choix d’un monde plus équitable et plus vert.

Et si vous pensez que les choix individuels que vous posez en magasin n’ont pas d’impact sur le système plus vaste, vous vous trompez. En effet, nous avons une bonne nouvelle : comme les consommateurs sont de plus en plus nombreux à demander des produits durables et équitables, nous constatons une évolution positive dans le monde entier. Quelques chiffres pour prouver cette affirmation :

  • Plus de 1,6 million de paysans et d’ouvriers dans 75 pays travaillent conformément aux normes Fairtrade.
  • Il existe 1.800 communes, villes, villages et autres communautés Fairtrade répartis dans 28 pays et des dizaines de milliers d’activistes, campaigners et consommateurs qui promotionnent le Fairtrade dans le monde.
  • En 2015, les consommateurs ont dépensé plus de 7,3 milliards d’euros en produits Fairtrade – 16 pour cent de plus qu’en 2014.
  • La prime Fairtrade reçue par les paysans et les ouvriers Fairtrade a progressé à 138 millions d’euros en 2015, soit une augmentation de 30 pour cent au regard de 2014. La prime a été investie dans la construction de communautés paysannes plus fortes, dans la qualité des plantes et dans des projets relatifs à l’enseignement, aux soins de santé et au logement.

Bien travaillé donc, mais pas encore assez bien. C’est ensemble seulement que nous pourrons faire en sorte que le commerce se recentre sur les personnes.

Lize Van Dyck est agente de communication chez Fairtrade Belgium

Dans le cadre de la Journée internationale du commerce équitable, Fairtrade Belgium lance un appel à tous les Belges pour qu’ils cuisinent un délicieux cake équitable entre le 10 et le 14 mai et le distribuent à leurs amis, à leur famille et à leurs collègues. Vous ne partagerez pas seulement le cake mais aussi son impact, car le cake équitable est distribué… équitablement.

Plus d’infos : fairtradechallenge.be et #FairtradeChallengeBelgium

Zonder jouw steun bestaat MO* niet.

Wil je dat MO* dit soort verhalen blijft brengen?
Steun ons en word proMO* voor maar €4/maand of doe een vrije gift

Word proMO* of Doe een gift