Massacre de Kishishe

‘Halte à l'impunité dans l'est du Congo’

Guerchom Ndebo / AFP (Belga)

Families ontheemd door het geweld in Kanyarushinya in het noorden van Goma, 24 december 2022.

Le récent massacre dans l’est du Congo “pourrait devenir un point de basculement dans les atrocités qui frappent l’est du pays depuis des décennies”. C’est ce que soutiennent l’ancien ministre Réginald Moreels, l’auteur David Van Reybrouck, la politologue et auteur Nadia Nsayi, le collaborateur de MO* Kris Berwouts et d’autres. Ils demandent la création d’une commission d’enquête indépendante pour déterminer “ce qui s’est passé exactement et qui est responsable de quels crimes”.

Le 29 novembre, un nouveau massacre a eu lieu dans les villages de Kishishe et de Bumba, dans une région actuellement contrôlée par le groupe rebelle M23, soutenu par le Rwanda. Bien qu’il ne s’agisse que d’un des centaines d’incidents survenus ces dernières années, ce massacre se distingue par le nombre élevé de victimes et la brutalité des assaillants. Ce qui s’est passé exactement, et combien de personnes sont mortes, reste un sujet de débat. Le bilan varie de 100 à 300 morts, selon les sources.

Les informations contradictoires sur l’incident alimentent une spirale de haine entre toutes les parties concernées.

Ce massacre pourrait devenir un point de basculement dans les atrocités qui frappent l’est du Congo depuis des décennies : les informations contradictoires sur l’incident alimentent une spirale de haine entre toutes les parties concernées, dont l’escalade pourrait conduire à de nouvelles effusions de sang transfrontalières à grande échelle. Une image précise de ce qui s’est passé, de qui sont les victimes et de qui sont les auteurs, peut contribuer de manière décisive à une réponse plus cohérente et plus efficace de la part de la communauté internationale.

Les signataires de cet appel, des personnes profondément touchées par la souffrance de la population et très impliquées sur le terrain dans leur vie professionnelle et/ou privée, demandent à la communauté internationale, y compris aux institutions multilatérales africaines, de mettre en place une commission d’enquête indépendante, dotée d’un mandat international, pour se rendre sur les lieux du massacre et entendre librement un par un les survivants et les proches des victimes dans des conditions de sécurité.

Nous pensons que le rapport d’une commission d’enquête sécurisée, indépendante et bénéficiant d’un soutien international, qui se rendra sur le terrain, est le seul moyen de recueillir des informations objectives sur ce qui s’est exactement passé et sur les responsables de ces crimes. En tant que tel, il devient un instrument qui permet de mobiliser la Cour internationale de justice pour que ce massacre (et d’autres) dans l’est du Congo ne restent pas impunis. Nous demandons une commission d’enquête indépendante pour objectiver le débat, mettre fin à l’impunité et à la violence génocidaire, et donner une chance à une paix durable.

Reginald Moreels (chirurgien humanitaire), Bob Kabamba (professeur de sciences politiques), Ivan Godfroid (agroéconomiste), Nadia Nsayi (politologue), Jan Goossens (collaborateur d’une ONG), Sandrine Ekofo (collabiratrice d’une ONG), Jean-Claude Willame (professeur émérite de sciences politiques), Zana Etambala (professeur histoire), David Van Reybrouck (écrivain), Lieven Miguel Kandolo (activiste et écrivain), Luc Dusoulier (mutualiste), Wamu Oyatambwe (politologue et écrivain), Kris Berwouts (collaborateur de MO*, analyste de l’Afrique centrale et auteur)

Maak MO* mee mogelijk.

Word proMO* net als 3030   andere lezers en maak MO* mee mogelijk. Zo blijven al onze verhalen gratis online beschikbaar voor iédereen.

Ik word proMO*    Ik doe liever een gift

Met de steun van

 3030  

Onze leden

11.11.1111.11.11 Search For Common GroundSearch For Common Ground Broederlijk delenBroederlijk Delen Rikolto (Vredeseilanden)Rikolto ZebrastraatZebrastraat Fair Trade BelgiumFairtrade Belgium 
MemisaMemisa Plan BelgiePlan WSM (Wereldsolidariteit)WSM Oxfam BelgiëOxfam België  Handicap InternationalHandicap International Artsen Zonder VakantieArtsen Zonder Vakantie FosFOS
 UnicefUnicef  Dokters van de WereldDokters van de wereld Caritas VlaanderenCaritas Vlaanderen

© Wereldmediahuis vzw — 2024.

De Vlaamse overheid is niet verantwoordelijk voor de inhoud van deze website.